Les parents s’engagent avec Julie Laernoes !

Ombeline Hennequin propose aux enfants des potagers pédagogiques

3 questions à Ombeline Hennequin, ex-ingénieure éolien, institutrice débutante et maman.

Ombeline Hennequin propose aux enfants des potagers pédagogiques.
Des potagers à l’école ? Quelle bonne idée !
  • De l’éolien à l’école … quel vent de changement dans votre vie professionnelle !

En effet ! Le changement est radical mais l’avenir des générations futures demeure le fil conducteur de mon engagement professionnel. C’est mon investissement dans l’école de mes enfants, l’école des Agenêts, qui m’y a doucement amené. Depuis plusieurs années, je m’y implique en tant que déléguée parent ou trésorière de l’amicale laïque. Nous organisons des pêches à la ligne avec des lots issus du réemploi ou encore la fête de l’école « zéro déchet ». Je m’y suis tant investie que j’ai décidé de quitter les éoliennes pour devenir professeur des écoles.

  • Vous avez présenté un projet de potager pédagogique au concours. Pouvez-vous nous en dire 2 mots ?

Mon potager pédagogique fait pousser 4 légumes différents : radis, pommes de terre, tomates cerise et fèves. Pour les élèves de maternelle, c’est l’occasion d’observer, d’expérimenter, de comprendre et de ressentir la nature. Nous évoquons aussi les mathématiques, car les légumes n’ont pas la même taille, pas le même poids. Puis, un peu de sciences autour du compost et des vers de terre qui nourrissent et aèrent la terre. Ces 4 légumes parviennent à maturité à des rythmes différents : c’est l’occasion pour les élèves de découvrir la saisonnalité des produits. On ne mangera pas de tomate en mars ! Quelle évidence pour les enfants qui se sont occupés du potager !

  • Concrètement, comment la future mairie écologiste compte-t-elle introduire les potagers dans les cours d’école ?

Les potagers, les poulaillers ou les composteurs sont de véritables projets collectifs, présents dans le programme de Nantes ensemble pour fédérer et créer du lien tout en rapprochant les enfants de la nature. La liste conduite par Julie Laernoes annonce l’augmentation du temps de présence des animateur.rice.s du périscolaire auprès des enfants. Ces professionnel.les de l’animation sont un maillon indispensable de la chaîne éducative avec les enseignant.es, les enfants et leurs parents. Ils et elles vont permettre d’ouvrir les portes de l’école hors temps scolaire et garantir la réussite de ces projets porteurs de sens.

Concernant l’enfance et l’éducation, retrouvez ici toutes les mesures de Nantes ensemble.
Et Rendez-vous le 4 mars pour la soirée éducation de Nantes Ensemble. En savoir +