« L’école nature » avec des écolier·e·s nantais·e·s explorateur·rice·s de la transition écologique

Pilier 4 – Ils sont le monde de demain : prenons soin de nos enfants 

Parce qu’ils sont le monde de demain, les enfants sont au coeur de notre projet. Nous nous concentrons en particulier sur les écoles maternelles et élémentaires. Face à la répétition des canicules, nous mènerons d’abord un effort déterminé pour les dé-bitumer et les transformer en oasis. Plus encore, la ville doit être facilitatrice des écoles plus vertes en développant des « cours nature » : une cour extérieure, un jardin de plantes indigènes, un système de captation de l’eau de pluie, un potager, un poulailler, un composteur, des sentiers, des arbres. En dehors des heures de classe, elle peut être ouverte au quartier environnant, profitant à tou.te.s. 

Cette transformation de l’école sera mise en place en collaboration avec les 774 animateurs périscolaires, qui sont déjà dans les écoles, qui connaissent les quartiers, et à qui on doit donner le rôle ambassadeur.rice.s de la transition par le faire. Nous augmenterons leur temps de travail de 25% avec un volet formation de la transition écologique, soit une enveloppe de 5 millions d’euros, pour transformer leur rôle non seulement au sein de chaque école nantaise mais aussi sur les quartiers.