Candidat.e.s

Pour le second tour des municipales, dimanche 28 juin, Nantes Ensemble rejoint Nantes en Confiance. Pour préparer notre ville aux immenses défis sociaux, environnementaux et économiques, nous avons construit un projet politique commun baptisé Ensemble, Nantes en confiance.

Retrouvez la liste Ensemble Nantes en Confiance : https://jr2020.fr/la-liste/

Julie Laernoes, candidate à la mairie de Nantes
1. Julie Laernoes

37 ans - EELV - Doulon

Tête de liste Nantes Ensemble -  Dès 2008, j'ai travaillé auprès de Dominique VOYNET, maire de Montreuil, à marier à l'échelle du territoire l'ambition écologique à l'exigence sociale. Ancrée depuis à Nantes, et convaincue que l'écologie est utile si elle marche sur deux jambes, j'ai aussi bien participé aux combats écologistes de Notre Dame des Landes ou YelloPark que co-piloté le grand débat sur la Transition énergétique de Nantes Métropole ou rehaussé les politiques climat de la collectivité. Candidate à l'élection municipale de 2020, je veux proposer aux Nantaises et aux Nantais d'écrire une nouvelle page de l'histoire audacieuse de leur ville.
2. Florian LeTeuff

39 ans - Ouverture - Doulon

Auteur et éditeur de livres sur Nantes - J'ai été durant de longues années un acteur associatif très engagé en faveur d'une gouvernance du FC Nantes plus collective, d'une part, et pour la réintégration de Nantes à la Bretagne, d'autre part. Je suis par ailleurs adhérent du Sgen-CFDT depuis 15 ans. J'estime aujourd'hui que la gestion de la ville que j'aime, contrôlée depuis 30 par le même appareil politique, est à bout de souffle et a besoin d'air. Donner à la ville une Maire écologiste, faire de Nantes la plus grande ville verte de France, cela sonne comme une évidence, c'est l'alternance indispensable et exaltante.
3. Delphine Bonamy

41 ans - Ouverture - La Durantière

Géographe urbaniste -  Née à Nantes, je me passionne pour le cinéma au Katorza et devient monteuse à Paris. Concernée par les enjeux environnementaux et d'aménagement, je me forme comme géographe urbaniste et me crée une activité sur mesure. Je participe à des projets associatifs de droit à la ville et de protection du foncier agricole. De retour sur Nantes avec ma femme et ma fille, je m'investis dans mon quartier Dervallières/Zola : AMAP, parent d'élève, co-référente quartier à Nantes Ensemble. Je m'engage dans la campagne écologiste et citoyenne avec enthousiasme car je veux que Nantes soit repensée par ses habitant.e.s dans un projet qui répond aux enjeux environnementaux et sociaux du territoire.
4. Elhadi Azzi

57 ans - Génération Ecologie - Saint- Donatien Malakoff

Contractuel dans le logement social - Je suis depuis 25 ans engagé pour l’écologie. Je suis membre fondateur des clubs de finances solidaires « CIGALES », j'ai également contribué à monter un café associatif dédié aux parents et aux enfants. Je n’ai jamais oublié mon parcours. Arrivé en France à l’âge de douze ans sans savoir lire ni écrire le français et ma langue maternelle, j’ai mené de front des cours du soir au CNAM et ma carrière professionnelle en France et en Afrique du Nord. Co-Secrétaire général de Génération Écologie, j’ai été conseiller municipal écologiste à Nantes de 2001 à 2008. Je m’engage pour défendre une écologie pour tou.te.s, ouverte, de la vie quotidienne, populaire, utile, ancrée au plus près des citoyen.ne.s pour répondre à leurs préoccupations immédiates et essentielles.
5. Mahel Coppey

38 ans - EELV - Nantes Sud

Chargée de projets dans la solidarité internationale - Mère de 2 enfants, issue du monde associatif et de l’ESS, je suis adhérente d’Europe Ecologie les Verts depuis 2009. Après un parcours professionnel dans la solidarité internationale, je suis élue conseillère municipale et vice-présidente déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire et à l’économie circulaire à Nantes et Nantes Métropole en 2014. Je suis présidente du Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) qui réunit 150 collectivités territoriales s’engageant pour le développement de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) sur leur territoire. Aujourd’hui, je souhaite continuer à m’engager pour Nantes, aux côtés de Julie Laernoes pour bâtir une ville généreuse qui doit être le lieu des solidarités, de la justice, de l'équité, tout en étant à la hauteur du défi climatique. Nantes est la ville française où ses habitants.e.s peuvent imaginer, vivre et créer cette écologie généreuse.
6. Nicolas Martin

50 ans - EELV - Dervallières

Entrepreneur en coopérative - Depuis 2014 je suis élu à la ville de Nantes dans le groupe écologiste et citoyen, adjoint au Maire délégué aux Adolescent.e.s, aux Jeunes et aux Droits de l’enfant, élu du quartier Dervallières-Zola, et conseiller communautaire depuis juin 2017. Je suis aussi entrepreneur salarié au sein d’une Scop dans le conseil et la formation RSE et ESS (RScop) que j’ai co-créé en 2011 avec un associé. Je dispense également des cours à l’Université de Nantes, en Master 2 à l’IAE sur la RSE et à la faculté d’Histoire sur l’ingénierie de projets internationaux. J'ai par ailleurs passé près de 20 ans de ma vie dans la coopération internationale entre Nantes et l'Afrique en tant que Directeur de l'ONG Guinée 44.
7. Catherine Bassani

56 ans - EELV - Nantes-Erdre

Conseil en organisation - Nantaise depuis 1995, d’origine ouvrière et immigrée, ayant vécu dans plusieurs pays, je suis citoyenne du monde et mère de 3 enfants. Avec un Master en S&T des organisations, j’ai été chef de service à Matignon, j’ai créé un bureau d’études en sciences humaines et j’ai conseillé des entreprises privées et des établissements de recherche publique. Militante EELV depuis 2009, j’ai été secrétaire régionale PdL et je suis membre du conseil statutaire national. Elue à la santé environnementale en 2014, présidente de l’EDENN, je veux ancrer l’écologie et l’humanisme à Nantes, pour faire face aux conséquences du dérèglement climatique.
8. Abdellatif Lagnaoui

60 ans - EELV - Croix Bonneau

Cadre territorial - Parallèlement à des engagements dans la vie associative, notamment via la création du Centre interculturel de documentation, j'ai été consultant en urbanisme et rénovation urbaine et Directeur général adjoint à Nogent sur Oise avec 110 agents sous ma responsabilité. J'étais en charge du pilotage des outils de planification et de gestion urbaine (PLU, SCOT, PLH, études urbaines), le suivi des projets intercommunaux, les services bâtiments, voiries et espaces verts ainsi que la rénovation urbaine. L'écologie dépasse les gestes du quotidien, c'est une question de civilisation et elle doit être prise en compte à toutes les échelles, à commencer par la municipalité.
9. Louise Vialard

30 ans - Ouverture - Zola

Entrepreneuse numérique responsable - Native de la région niçoise, je me passionne par l’écologie de manière générale, jusqu’à l’astronomie et les trous noirs. Mes études d’architectures à Paris orientent mon engouement vers les formes urbaines et l’intelligence de la ville. Révoltée par la politique du numérique et la gestion de ses infrastructures, mon diplôme porte sur la récupération de chaleur des serveurs informatiques pour chauffer la ville. Concept que j'ai porté à la ville de Paris et qui m'a fait atterrir à Nantes. Quelques projets et une création d’entreprise plus tard, je m'engage sur la liste écologiste et citoyenne menée par Julie Laernoes pour porter le Numérique Durable à Nantes, avec les acteurs et actrices engagé.e.s, et au service des habitant.e.s.
10. Tristan Riom

25 ans - EELV - Hauts-Pavés

Ingénieur en énergies renouvelables - Nantais depuis mes 2 ans, j’ai fait mes études d’ingénieur à Nantes, et l’écologie à été centrale dans mon parcours. On m’a appris à travailler dans l’industrie mais pas nécessairement à intégrer les enjeux sociaux et environnementaux de notre société. C’est pour cela que j’ai toujours été engagé dans des associations en parallèle de mes études puis de mon travail, sur des questions de sensibilisation des jeunes à l’économie sociale et solidaire, de lutte contre le changement climatique, de développement international ou encore d’énergie citoyenne. Fin 2017 j’ai commencé à m’engager en politique, avec EELV, et cela a été une révélation : j’y ai appris énormément, j’ai découvert des personnes sincères qui se font confiance pour mener des combats essentiels pour la génération actuelle. C’est pour cela que je m’engage dans les élections municipales avec Julie Laernoes : Julie est une militante de l’urgence climatique et sociale, et tous ensemble nous aurons le courage de faire face aux défis de notre siècle. Bâtir une ville et une société généreuse et apaisée pour tou.te.s, en étant à la hauteur du défi climatique.
11. Hélène Naulin

37 ans - EELV - Quartier de la création

Cheffe de projet emploi-formation -  En couple, j'ai un enfant et un chien (guide d’aveugle). Engagée au sein d’EELV depuis dix ans, mon engagement militant prend racine dans les mobilisations lycéennes autour de l’éducation, de l’engagement des jeunes et de la lutte contre les discriminations. Ex-animatrice radio bénévole dans une radio associative locale (Prun), je m'investis aujourd’hui dans un projet collectif de création d’images poétiques enfantines. Je souhaite agir pour faire de Nantes une ville qui respire de ses initiatives écologiques et citoyennes.    
12. Christophe Jouin

25 ans - Ouverture - Dervallières

 Etudiant en Droit à l’Université de Nantes, en classe préparatoire à l’école d’avocats. Je suis engagé sur la question de l’accueil des exilé.e.s et la défense des droits fondamentaux. J’ai notamment participé à la création de l’association « L’Autre Cantine », qui sert tous les jours des repas aux personnes à la rue. Nous soutenons également la réquisition des bâtiments vacants, et la mise à l’abri inconditionnelle de toutes les personnes dans le besoin. Je m’engage dans cette aventure car les propositions portées par l’équipe constituée autour de Julie sont audacieuses et résolument axées sur le social !
13. Sandra Jen

47 ans - EELV - Hauts-Pavés

Juriste en droit de l'environnement - Il y a trois ans, avec ma famille, je me suis installée à Nantes . J’ai toujours travaillé pour la protection de l’environnement. A la découverte du scandale de la vaisselle en plastique dans les écoles et pour la préparation des repas, je me suis fortement mobilisée avec d’autres parents pour que ça change. Je suis une cycliste du quotidien et je reste très inquiète quand mes enfants circulent seuls à vélo. Il faut trouver tous ensemble de nouveaux équilibres pour la ville de demain. Mon engagement pour la liste Nantes ensemble est motivé par l’urgence et l’ampleur des changements à mettre en œuvre dans les politiques de la ville pour répondre aux défis d’une ville responsable pour ses habitants et au-delà.
14. Alassane Guissé

48 ans - Ouverture - Breil

Professeur éducateur socio-culturel et sportif - Né au Sénégal, mon engagement associatif dans l'éducation populaire et le scoutisme laïque m'a poussé à découvrir une autre manière de m'engager auprès de Nantes Ensemble et de Julie Laernoes. Agir en politique c'est mettre en oeuvre ses convictions écologiques et citoyennes. C'est permettre de faire vivre ensemble des jeunes et des adultes d'origines, de cultures et de spiritualités différents afin qu'ils et elles puissent bâtir le monde demain et la ville de Nantes humaniste et solidaire.
15. Séverine Figuls

39 ans - Parti Animaliste - Graslin

Restauratrice - Après quelques années dans la pub, j'ai ressenti le besoin d’exercer un métier qui a du sens. J'ai ouvert un restaurant éco-engagé dans le centre ville de Nantes. Depuis toujours très sensible à la cause du vivant (les sols, les animaux, les humains) je m’engage à travers son restaurant depuis 3 ans et au parti animaliste depuis 1 an. Il m’apparait logique d’aller un cran plus loin en m’engageant en politique. Le programme de Nantes Ensemble présente plusieurs points communs avec le programme du parti animaliste. Si on veut se faire entendre et pouvoir réellement agir à grande échelle, il faut savoir s’allier.
16. François Prochasson

67 ans - EELV - Breil-Barberie

Spécialiste de la mobilité - Passionné par les questions internationales, je m'intéresse particulièrement au sujet de l'accueil des migrants ici et à leur apport dans une société qui sera de plus en plus multiculturelle. Je me suis investi dans ma carrière de fonctionnaire, au ministère de l'environnement, sur la pollution industrielle, au ministère de l'équipement auprès des maires ruraux, et, pour terminer ma carrière comme conseiller à la mairie de Paris sur les questions de transports pendant 15 ans. J'étais chargé de mission déplacements et chef du pôle mobilité durable de la direction de la voirie et des déplacements. Auprès du cabinet de l’ancien maire Bertrand Delanoë, j'ai participé à la mise en œuvre des politiques de mobilité et de requalification de l’espace public de la ville. Mon expérience parisienne m'a convaincu de nos capacités à changer nos pratiques de déplacement, à condition d'impliquer les intéressé.e.s !
17. Ghislaine Rodriguez

47 ans - Ouverture - Dalby-Chalâtres

Co-fondatrice d'un café associatif dédié aux parents et aux enfants - Ingénieure de formation et maman de 3 enfants, je suis depuis 2014 adjointe au maire en charge de la petite enfance, conseillère métropolitaine, et impliquée dans l'association de veille écologiste et citoyenne, AVEC Nantes. Les convictions qui ont fondé mon implication associative dès 2004, continuent à nourrir mes engagements d’aujourd’hui : la solidarité, l’éducation populaire comme moyen d’autonomie, l’accueil de la diversité, les droits de l’enfant, la petite enfance et l’enfance comme premiers temps d’apprentissage de citoyenneté et de l’estime de soi. Ces 6 années de mandat au sein du groupe écologiste et citoyen, la fréquentation d’élu.e.s et de militant.e.s écologistes convaincu.e.s, conjuguées à l’accélération des effets de la dégradation de l’environnement sur notre santé, sur le climat, sur la biodiversité, ont renforcé ma détermination à construire une ville à hauteur d'enfants, plus humaine, plus vivante, plus juste, et à construire des solutions qui prennent en compte l’interdépendance étroite des humains entre eux et avec la nature.
18. Patrice Boutin

50 ans - EELV - Chantenay

Comédien et metteur en scène -  J’ai joué  dans des mises en scène de l'écosystème Nantais " LTK production, Royal de Luxe, La cie du deuxième, TMscène, etc..." Je suis élu au conseil municipal dans le groupe écologiste et citoyen. Mon adhésion à EELV date de 2018, c' est un choix mûrement réfléchi : la constance du groupe sur les questions sociales et environnementales m'a convaincu de rejoindre EELV. Divers sujets me tiennent à cœur tel que la question migratoire, les caméras de surveillances, de refus Yellowpark et de l'arbre aux hérons. J'ai la volonté de changer notre façon de vivre Nantes en changeant nos habitudes de déplacement et nos modes de gouvernances.  
Marie Vitoux

31 ans - Ouverture - Ile de Nantes

Urbaniste spécialité habitat social - C’est de la dimension sociale et des combats féministes que vient mon engagement politique et écologique. Mon parcours professionnel s’inscrit dans ce cadre : j’ai toujours travaillé autour du logement et de l’habitat au sens large, et exerce aujourd’hui des fonctions chez un bailleur social. J’ai rejoint la liste de Nantes Ensemble, animée par la volonté de porter un programme en accord avec mes valeurs : lutte pour la solidarité et la justice, défense de la démocratie, combat contre toutes les formes d’oppression.
20. Christophe Bultel

52 ans - EELV - Centre-Ville

Directeur conseil, agence  de communication - Je vis et travaille à Nantes depuis 20 ans et j’aspire à une ville apaisée ou la nature puisse reprendre ses droits et nous protéger demain des îlots de chaleur. Je participe avec plusieurs réseaux entrepreneuriaux à la diffusion et la promotion de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Je défends une économie inclusive et la place des TPE/PME dans la transition écologique et numérique pour réduire les émissions de GES grâce à de nouvelles coalitions que nous pourrons forger ensemble. Engagé pour une écologie fondée sur la justice sociale depuis 30 ans. Je suis profondément attaché au renouvellement de la démocratie locale dans nos quartiers.
21. Houda Saadi

35 ans - Ouverture - Malakoff

Commerciale - Je suis Nantaise depuis toujours. J'aime ma ville et j'ai à cœur de participer à l'échelle locale à son développement. Au terme de mes études à l'Inseec Bordeaux et une expérience à l'international j'ai pris conscience de l'impact des flux internationaux et de leur implication sur nos sociétés de plus en plus interdépendantes. J'ai donc naturellement intégré cet enjeu quand je suis revenue à Nantes pour m'engager auprès de ma famille, de mon quartier, de ma ville et du pays nantais. Mon engagement aux cotés de la ZAD m'a convaincue qu'on ne peut plus décider de grands projets sans démocratie réelle et sans conscience de la fragilité de notre patrimoine écologique.
22. Jamal Ouggourni

55 ans - Ouverture - Bellevue

Conseiller Emploi Handicap  - Marié, père de 3 enfants, je travaille dans le milieu social depuis 24 ans. Mon expérience m’a permis d’exercer auprès d’un public très varié (familles, jeunes, demandeurs d’asile, personnes en situation de handicap etc.). Je milite, depuis un quart de siècle, au sein de la CSF pour l’amélioration du quartier Bellevue, du bien-être de ses habitant.e.s et pour lutter contre les inégalités dans l’accès à la formation et à l’emploi. Avec la liste Nantes Ensemble je souhaite donner à tous l’envie de revenir vers les urnes, de croire et d’espérer. Je souhaite participer à une offre politique à l’image du monde que nous souhaitons : libre, solidaire, égalitaire, juste, accueillant, humain et écologiste. Pour tou.te.s celles et ceux dont la voix ne se fait plus entendre et tou.te.s celles et ceux que l’on ne voit plus.
23. Sophie Leudière

31 ans - Ouverture - Centre Ville

Chargée de production musiques actuelles - Née en Mayenne, j’ai grandi dans une campagne verdoyante avant de rejoindre Rennes, Nantes, puis la Lorraine pour mes études et le début de ma vie professionnelle, dans l’administration et la production des musiques actuelles. Mon affinité pour Nantes m’a finalement rappelée et je suis revenue m’y installer au printemps 2019. J’y ai immédiatement rejoint le collectif « Nous Voulons des Coquelicots » pour lutter, localement, contre l’utilisation des pesticides de synthèse. En plus de tout ce que nous pouvons faire à titre individuel, la préservation de la biodiversité nécessite une implication politique. Je suis infiniment heureuse et déterminée à l’idée de m’engager pour la préservation du vivant à Nantes, aux côtés de l’équipe de Julie Laernoes !
24. François Brochard

36 ans - Ouverture - Nantes-Erdre

Ingénieur en technologies innovantes - Je travaille depuis 15 ans dans l'industrie française et allemande, je suis né en Vendée d'un père entrepreneur et d'une mère ouvrière. J'ai grandi dans la diversité de vécus et d'opinions. Bénévole, j'ai milité pour la défense des droits fondamentaux au CCFD Terre-Solidaire. Marié et père de 2 petits nantais, je vis Nantes chaque jour sur mon vélo, à la gare, dans mon quartier. Avec les écologistes de Nantes-Ensemble, je veux agir ici, en collectif, pour l'avenir de nos enfants. Je veux mettre mes compétences et ma pugnacité au service des générations futures.
25. Anne Gruand

47 ans - Ouverture - Clos-Toreau

Coordinatrice de projets en recherche d’emploi - J’habite au Clos-Toreau où j’ai grandi.  je suis souvent directrice de colo l’été. Passionnée d’éducation populaire, formée à l’interculturel par des expériences d’expatriation, j’ai travaillé en animation auprès de différents publics (exilé.e.s, enfants, jeunes, bénévoles…). Je m’investis dans des associations de solidarité internationale et je milite au quotidien dans mon quartier cosmopolite pour défendre avec d’autres nos droits, lutter contre la bétonisation et garder la gratuité de nos stationnements. J’ai à cœur de permettre aux gens des quartiers populaires de prendre la parole et d’être vraiment associés aux décisions les concernant.
26. Julien Pannetier

33 ans - EELV - Nantes Nord

Professeur de théâtre et art thérapeute - Je travaille et je m'investis dans mon quartier à travers différents engagements associatifs : pour le journal du quartier, avec le conseil citoyen et avec les jardins familiaux. J'aime me présenter comme un thérapeute dans la cité, à l'écoute du sensible, de l'intime et de la réalité de la ville. Pour moi, la politique ne doit pas se limiter à une vision technique de la ville. Retrouver le lien avec le sensible et l'humain est au coeur de mon engagement militant. Citoyen créatif et responsable, je m'investis dans cette campagne écologiste pour faire de Nantes une ville belle et harmonieuse.
27. Aude Mousset

37 ans - Génération Écologie - Zola

Traductrice et interprète de conférence en anglais et italien - j'ai vécu en Irlande avant de revenir m'installer à Nantes. J'ai réalisé des missions d’interprétation bénévoles lors des conférences internationales climat (COP21 et COP23) ou encore au Tribunal Monsanto. Je suis également active dans la lutte contre la pauvreté et la défense des droits humains, en tant qu’interprète bénévole pour le mouvement ATD Quart Monde. A Nantes, je mène des actions aux cotés du Collectif des hébergeurs solidaires de mineurs isolés et des collectifs d’aide aux personnes défavorisées et exilées. Je m'engage dans cette campagne avec la liste écologiste et citoyenne menée par Julie Laernoes pour défendre la justice sociale, climatique et écologique dans tous nos quartiers.
28. Pierre Yves Renault

38 ans - Ouverture - Ile de Nantes

Paysan fromager bio - Arrivé de Paris en 2013, j'ai effectué un virage professionnel à 180 degré en passant du monde de l'urbanisme commercial et économique à l'agriculture en devenant paysan fromager bio. Attaché au quartier de l'île de Nantes, je me suis investi très vite au sein d'une association de quartier et de projets dans la rue. Pour moi, une nouvelle méthode doit oeuvrer au développement économique et urbain en tenant compte prioritairement des changements majeurs induits par la question environnementale, des territoires autour de Nantes et la métropole et des habitants. C'est par exemple, développer avec les territoires et les acteurs concernés l'agriculture de proximité dans l'objectif de proposer une alimentation saine, locale et accessible à tous.  Avec Nantes Ensemble, l'objectif de relocaliser les activités économiques vise aussi à la diversité des activités dans la Ville : les bureaux et les services pourront côtoyer des commerces de proximité, de l'artisanat, de la micro-industrie, de l'associatif. Nantes, une ville pour tou.te.s ? Chiche !
29. Fanny Vincent

30 ans - Ouverture - Centre-Ville

Sociologue, chercheuse à l'INSERM et chargée de cours à l'université - Arrivée à Nantes en 2016, je souhaite contribuer à mon niveau à la défense des services publics et à leur mission de maintien du lien social, ainsi qu'au développement d'un service public de soins de proximité qui fait cruellement défaut dans notre ville. J'ai notamment pu mesurer dans mes recherches combien les effets des réformes néolibérales de la santé pesaient sur les conditions de travail du personnel hospitalier, la qualité des soins et l'accès à la santé pour tous.tes. Je suis par ailleurs mobilisée contre les politiques néolibérales dans l'enseignement supérieur et de la recherche et les violences policières.
30. Simon Citeau

32 ans - EELV - La Bottière

Chargé de mission transport - Nantais depuis 2012 et originaire de la presqu’île guérandaise, je suis installé depuis bientôt 5 ans au croisement des micro-quartiers Bottière et Landreau. Pendant mes années étudiantes, j’ai milité activement pour le droit des personnes détenues au sein du GENEPI Rennes. Plus récemment, je me suis engagé pour la défense des agents contractuels dans la fonction publique. Par ailleurs, je suis trésorier de l’AMAP du Croissant. Je propose de contribuer à mon échelle pour que Nantes renforce ses ambitions dans le développement des mobilités actives, partagées et durables. Il s’agit d’un des leviers les plus importants pour lutter contre le changement climatique, prendre soin de la santé des habitants et améliorer le cadre de vie.
31. Laurence Cesbron

48 ans - Ouverture - Toutes-Aides

Adjointe de Direction en charges des questions européennes - Salariée depuis 12 ans dans une association d'entités publiques désireuses d'intégrer des dispositions environnementales, sociales et économiques dans leurs marchés. Je suis une pro-européenne. Membre depuis une dizaine d'années d'une AMAP du quartier, je suis consciente des enjeux climatiques, de l'importance des liens humains et d'une plus grande solidarité. Les enjeux à l'échelle d'une ville sont directement palpables pour les citoyens, qualité de l'air, déplacements, restauration collective, lien social, culture, sécurité alimentaire, santé, lien avec la nature... La ville appartient à tou.te.s, nous avons besoin de respect et d'intégrité. C'est à cette échelle que nous pourrons montrer que les solutions existent.
32. Franck Barrau

61 ans - EELV - Butte Sainte-Anne

Responsable d'associations - Ancien professionnel de la presse et de la communication, secrétaire général du Forum mondial des droits de l’Homme de 2004 à 2013, responsable d’associations dans le domaine du patrimoine maritime et dans le domaine culturel. Je souhaite participer à une action publique locale qui réponde avec détermination à l’urgence environnementale et sociale. Dans une ville protectrice pour tou.te.s – notamment pour les plus faibles, émancipatrice qui offre les moyens à chacune et à chacun de s’épanouir individuellement et collectivement. Pour plus de solidarité et pour l’égalité réelle.
33. Marie-Laure Tourte

41 ans - Ouverture - Doulon

Salariée dans un magasin  bio - J'habite le quartier Doulon depuis 14 ans et y suis active à travers l'AMAP de mon quartier, l'école Gay Lussac en tant que parent d'élèves élue ou encore le Comité des fêtes. Je participe à "Carrés de culture(s)" qui se réapproprie le parc Jules Bréchoir avec l'aide du SEVE pour y proposer des temps conviviaux ouverts à tou.tes. Je suis salariée dans un magasin bio de Nantes, après deux expériences très différentes : scripte pour France 3 et chargée d'accompagnement à l'emploi auprès des allocataires du RSA. Je monte actuellement des ateliers de prévention internet et réseaux sociaux pour les 8/10 ans. Je suis convaincue que c'est par la petite échelle que l'on changera les choses en grand, et je m'engage pour que Nantes soit un exemple d'anti gaspillage d'énergie, d'alimentation, d'eau... et devienne une ville qui respire !
34. Daniel Giquello

45 ans - Ouverture - La Bottière

Technicien sécurité - Menuisier de formation, je suis technicien sécurité dans la fonction publique, après avoir été agent d’entretien, gardien en foyer-logement et ouvrier de maintenance. Très attaché au monde associatif, je suis président de l’Amicale Laïque François Dallet. Conscient de la fragilité du vivant, je suis sûr que nous pouvons faire de Nantes la grande ville verte qu'elle mérite d'être. En donnant une place digne à chacun.e, en intégrant réellement l’écologie dans toutes les décisions de la Ville, nous écrirons pour Nantes et tous ses habitant.e.s un avenir relevant le défi du changement climatique.
35. Anne Guérin

42 ans - Ouverture - Madeleine

Employée administrative en logistique. Je me suis engagée dans les dynamiques associatives au sein des quartiers que j’ai habités : recyclage, compostage, AMAP, solidarité, accessibilité de la culture pour tous, culture bretonne, lutte contre l’injustice sociale, défense de l’environnement… Mon souhait pour Nantes : une démocratie à l’échelle de chaque quartier en veillant à limiter l’impact sur notre environnement.
36. Denis Bochu

64 ans - EELV - Ile de Nantes

Je suis médecin généraliste, j'ai également eu une activité hospitalière dans un service de convalescence et une unité de soins palliatifs tout en étant médecin pompier volontaire. Fondateur d'un CAPS (Centre d'Accueil et de Permanence des Soins) regroupant 34 médecins généralistes assurant une permanence médicale le soir et le week-end. Je m'engage avec Nantes Ensemble pour permettre à chaque Nantais.e d'avoir un médecin traitant, une offre hospitalière suffisante et de qualité. La densification de structures d'accueil, de services et de soins pour les personnes socialement fragilisées et les personnes âgées est au cœur du programme que je défends.
37. Ombeline Hennequin

39 ans - EELV - Nantes Erdre

Professeure des écoles - Maman de 3 enfants, je suis ingénieur et enseignante. J'ai travaillé pendant 15 ans au développement de parcs éoliens. Après une reconversion, je suis devenue professeur des écoles en 2019. Je suis déléguée des parents de l'école et trésorière de l'Amicale Laïque des Agenêts. Je souhaite que la réflexion sur le développement urbain privilégie les circulations douces, notamment intra-quartiers. L'école ne doit plus être une charge, mais un investissement qui permet de développer toutes les compétences, y compris manuelles. Il faut absolument remettre de la nature dans les cours d'école (potagers, animaux).
38. Carl Pelé

47 ans - Génération Ecologie - Malakoff

Militant associatif - Nantais de cœur depuis 1974, je suis papa d’une fille de 25 ans (infirmière sur la métropole Nantaise) dont je suis fier. Je suis un militant associatif depuis 1999 sur Nantes et plus particulièrement à Malakoff où pendant 10 ans j’ai été président de l’AHQM. En 2012 j’ai pris la présidence de la Confédération Générale du Logement 44 (CGL 44), 2017 trésorier National de la CGL et 2019 Président Régional de la CGL Pays de la Loire pour défendre les droits des locataires. J’ai travaillé pendant 14 ans à Retravailler dans l’Ouest et me suis investi comme délégué syndical, membre du CE, toujours pour défendre les droits des salarié.e.s. J’aime ma ville et souhaite participer à son développement lors du prochain mandat avec la liste Nantes Ensemble.
39. Camille Niquin

30 ans - Ouverture - Bellevue

Éducatrice à l'environnement - J'ai travaillé 12 ans dans l'humanitaire pour des ONG internationales avant d'être directrice de structure associative dans l'action sociale à Nantes. Je suis actuellement en reconversion professionnelle pour travailler dans l'éducation à l'environnement. Engagée à titre bénévole et individuelle dans la protection de l'environnement depuis plus de dix ans, je souhaite m'investir auprès de Julie Laernoes car Nantes a besoin d'une politique écologique, sociale et économique à la hauteur des enjeux de changement climatique. Mes expériences en mobilisation citoyenne et direction de structure seront, je l'espère, un soutien dans cette dynamique.
40. Thomas Ley

33 ans - EELV - Hauts-Pavés

Sophrologue, auto-entrepreneur - Nantais depuis 2013, je souhaite m'investir localement pour que toutes les politiques publiques intègrent de manière plus substantielle, ce qui constitue selon moi les 2 défis majeurs de notre siècle : la révolution écologique et la réduction des inégalités. Je vois en l’échelon municipal le bon terrain d’action pour retisser le lien social, stimuler le gout toujours plus fort de vivre ensemble et l’envie d’inventer et de mettre en œuvre les initiatives écologiques qui permettront de nous dessiner un avenir désirable sur une planète encore vivable.
41. Odile Bouvais

65 ans - Ouverture - Nantes Nord

Comédienne metteuse en scène - Particulièrement concernée par le spectacle jeune public, je n'ai de cesse de participer à « l'éducation citoyenne » des jeunes spectateur.rice.s auxquels je m'adresse. J'ai également initié à la pratique théâtrale des collégiens d'établissements classés Zep/Rep. J'y ai rencontré des professeur.e.s passionné.e.s et des élèves passionnant.e.s . Habitante de Nantes Nord depuis 2 ans, je pratique ce que j'appelle « la micro politique de proximité ». Avec mon compagnon, nous mettons tout en place pour tisser un réseau au sein du quartier afin d'installer une vraie convivialité de voisinage. J'aspire à une vraie politique du « vivre mieux », par exemple en développant la prévention sur les zones sensibles où l'insécurité règne, en remettant en place des groupes d'éducateurs de rue et des agents de proximité, en redonnant la parole à celles et ceux ceux qui ne l'ont pas.
42. Gurvan Dano

37 ans - Ouverture - Zola

Ingénieur en énergies renouvelables - J’ai fait le choix de me former dans des écoles nantaises à Polytech’Nantes et Audencia. Je travaille dans le développement et la construction de projets dans les énergies renouvelables. Ces projets favorisent le développement économique et social des territoires. A Nantes, j’ai réalisé plusieurs missions de bénévolat auprès d’associations engagées localement comme la Tricyclerie et la Ressourcerie de l’île. Je souhaite que chacun de nos quartiers retrouve des fonctions économiques et sociales grâce au déploiement de lieux de travail proches des lieux de vie, de commerces de proximité et de lieux de rencontres ouverts à tous. Il faut donner envie aux citoyen.ne.s de s’engager dans sa ville.
43. Sophie Renard

45 ans - EELV - Breil-Barberie

Ingénieure réseaux informatique - J’habite le quartier Breil Barberie, travaille en tant qu’ingénieure réseaux au sein d’un opérateur de télécoms. Trésorière d’une association proposant des paniers bio et locaux, le vélo est mon mode de transport favori : efficace, économique et bon pour la santé. Je veux agir efficacement contre le dérèglement climatique en proposant aux Nantais.e.s d’en finir avec les projets tout béton disproportionnés de ces dernières années. Je veux que la municipalité investisse dans les services publics, la culture et la nature dans les quartiers et en priorité dans ceux qui en ont le plus besoin.
44. Vincent Lambert

54 ans - EELV - Centre-Ville

Animateur éducateur en recherche d'emploi - Fils de Bernard Lambert, leader du syndicat "Paysans Travailleurs", j'ai été sensibilisé très tôt à la politique, en 1973, j'accompagnais mon père sur le plateau du Larzac. J'ai été animateur puis éducateur durant une dizaine d'années. Revenu à Nantes en février 2016 j'ai adhéré au club d'échecs de Sautron. J'interviens à la maison de quartier Madeleine Champ de Mars tous les mercredis pour une animation échec. Je pense qu'il est capital de développer l'écologie dans nos villes au contact de chacun.e. Il y a une urgence vitale et sociale :  la meilleur façon d'agir est au niveau local et c'est sans doute la clef d'une réussite à l'échelon national.
45. Julia Wauters

37 ans - Ouverture - Manufacture

Co-fondatrice de Fumetti et illustratrice engagée
46. Patrick Eade

70 ans - Ouverture - Rond point de Rennes

Retraité secteur assurances - La municipalité est le premier échelon pour répondre aux défis environnementaux, sociaux, écologiques et démocratiques. Depuis déjà plus de 30 ans, les écologistes ont mis ces défis au cœur de leur politique. Le programme de la liste écologiste Nantes ensemble 2020 menée par Julie Laernoes permettra de réinstaller et restaurer la confiance dans l’action publique par une réelle politique de réappropriation de la ville par ses habitant.e.s.
47. Lucie Desailly

60 ans - Ouverture - Wattignies

Formatrice à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation - Institutrice puis institutrice maître formatrice dans le Val de Marne, j’ai passé le concours d’inspectrice de l’éducation nationale et grâce à lui, j’ai pu obtenir ma mutation dans l’académie de Nantes. J’ai exercé cette fonction une dizaine d’années avant de me consacrer exclusivement à la formation des enseignant.e.s. Je pratique plusieurs activités culturelles : atelier d’écriture, théâtre amateur, dessin. Depuis dix ans, je vis dans un habitat participatif sur l’île de Nantes, où nous tentons d’inventer au quotidien des manières de vivre ouvertes sur les autres : le spectacle vivant y tient une grande place. Je ne suis pas encartée dans un parti politique mais j’ai toujours été engagée à gauche, et depuis plus de 40 ans, vivement soucieuse des questions sociales et écologiques, indissociables pour ma part, car reposant sur une autre manière de penser l’Homme dans son rapport au monde. Je souhaite m'engager pour lutter contre les inégalités sociales et toutes formes de discrimination en agissant sur l’accessibilité dans tous les domaines.
48. Joël Garreau

67 ans - EELV - Pirmil

Retraité cadre prévention risques et pollution - Nantais d'origine j'habite le quartier Pirmil-Saint Jacques. J'ai effectué ma carrière professionnelle en tant que cadre territorial dans les domaines de l’environnement urbain, de la prévention des risques et des pollutions. Je milite à EELV depuis plus de 20 ans et suis engagé dans différentes associations au niveau de mon quartier ainsi que dans une ONG de solidarité internationale. Je pratique le théâtre amateur et la plongée. L’urgence climatique et sociale nous oblige collectivement. Arrêtons la politique des petits pas. Il faut repenser radicalement certaines politiques publiques sur nos territoires. Seuls un nouvel équipage et  un capitaine écologiste permettront d’infléchir durablement la trajectoire du  paquebot « Nantes Métropole ». 
49. Emilie Piasecki

42 ans - Ouverture - Centre Ville

Restauratrice - Nordiste, je découvre Nantes en 2005 et m'y installe en 2006. Je poursuis alors une carrière de professeur des écoles débutée en 2001.
En 2015, avec mon conjoint, nous ouvrons le restaurant Poisson Paré avec le désir de proposer des plats à partir de produits bio et de saison en partenariat avec les acteurs locaux (marchés, MIN, GMS bio).
Pour Nantes, nous tâchons au quotidien de promouvoir une cuisine bio locale portionnée en terme de quantité afin de répondre à la fois au triptyque alimentation/environnement/emploi et plus largement dans une démarche de mieux et moins consommer.
50. François Gabory

47 ans - EELV - La Bottière

Directeur d'un espace de spectacle vivant - J’ai grandi dans le quartier Bouffay. J’ai vu Nantes se transformer et devenir une grande ville, avec une incroyable richesse humaine et citoyenne.
Passionné de sport et de culture, amoureux de la Loire, je suis investi en tant que citoyen dans plusieurs associations.
C’est parce que j’aime profondément ma ville, et que je refuse l’idée qu’elle devienne un jour irrespirable, que je m’engage sur la liste de Julie Laernoes. Aujourd’hui la question environnementale n’est plus un enjeu négociable. Je suis convaincu que le progrès social et économique  passe par un projet écologique ambitieux et exigeant. Nous n’avons plus de temps à perdre.
51. Gwendoline Centis

31 ans - Ouverture - Zola

Entrepreneuse dans le réemploi - Ingénieure, spécialisée en économie circulaire, je suis passionnée de photo et de sports d’extérieurs. J'ai d’abord exercé en tant que chimiste dans l’industrie avant de me reconvertir. En 2019, j'ai ainsi repris des études dans le domaine de l’environnement. A Nantes, j'ai travaillé chez Nantes Métropole. Aujourd’hui, je participe à un projet de création d’entreprise : Mon repair’shop, future conciergerie de la réparation.  Je suis aussi impliquée dans un collectif pour le climat. Je souhaite pour que Nantes devienne résiliente, que les projets sur le territoire soient compatibles avec une « trajectoire 1,5°C », et que l’écologie sociale serve de grille de lecture pour répondre aux besoins des Nantais.e.s.

52. Antoine Laplane

32 ans - EELV - Toutes-Aides

Avocat - Habitant à Nantes depuis 2013, j'y ai d'emblée apprécié l'ambiance joyeuse et vivante et la facilité de créer du lien social. Âgé de 32 ans, j'ai trois filles, pas de voiture et vis dans le quartier de Toutes Aides dont j'apprécie la vitalité associative, culturelle et commerçante. Après des expériences professionnelles en Turquie et en Egypte notamment, je suis devenu avocat et j'exerce en droit pénal et en droit des étrangers et suis engagé au sein du syndicat des avocats de France. Nantes Ensemble porte à la fois une volonté forte d'une transition écologique démocratique et est aussi très impliqué pour l'accueil des migrants et la promotion des droits humains, valeurs essentielles pour lesquelles je suis engagé et que je souhaite défendre.
53. Christine Ladret

67 ans - EELV - Jardin des Plantes

Ex cadre du Rectorat - Pleinement engagée dans l’Education, j’ai conduit pendant 20 ans le programme sur l’Egalité des chances et les expérimentations pédagogiques au rectorat de Nantes. Aujourd’hui, consciente des enjeux écologiques, économiques et sociétaux, je poursuis mes engagements dans l’association Sortir du Nucléaire et dans le cadre d’Europe-Ecologie-les-Verts (EELV) au niveau national où je suis conseillère fédérale, comme au niveau nantais. Impliquée dans mon quartier (AMAP de la Manu, compost du Jardin des Plantes, bureau des projets, Accorderie), je tente, avec d’autres, d’y illustrer les changements que je porte. Je soutiens Nantes Ensemble car je sens que les vents tournent et que le Souffle de l’Ecologie politique va pouvoir enfin transformer Nantes.
54. François Le Vaslot

52 ans - EELV - Hauts-Pavés

Consultant formation - Marié et père de 4 enfants, Nantais d’adoption, je suis engagé depuis plusieurs années dans le milieu associatif. Porté par les valeurs de l’économie sociale et solidaire, je m’engage auprès de l’équipe de Nantes Ensemble pour accélérer les transitions de notre territoire (économie alternative, démocratie locale, mobilité douce, projets citoyens …) pour une ville apaisée, verte et accueillante.
55. Lise Peschet

37 ans - EELV - Quartier de la création

Commerçante épicerie vrac - J'ai 38 ans, je suis nantaise depuis 5 ans, j'ai une carrière de 15 ans dans la communication. Je travaillais jusqu'à maintenant pour une coopérative agricole du territoire. Je suis bénévole auprès de certaines associations nantaises agissant pour l'environnement. Prochainement, j'ouvre un commerce à Nantes (une épicerie vrac), pour aider aux changements de pratique et favoriser le zéro déchet. Je me déplace uniquement à vélo. Je milite à ma manière pour la mobilité douce et le zéro déchet, des pratiques que j'aimerais partager avec le plus grand nombre. Ces deux pratiques sont sources de plusieurs autres bienfaits comme les rencontres entre habitant.e.s, un mode de consommation qui fait s'interroger, une vie de quartier revalorisée.  
56. Emmanuel Gachet

52 ans - EELV - Doulon

Ingénieur agronome -  J’ai co-créé la première AMAP nantaise, dans le quartier de Doulon en avril 2006 qui est toujours en activité 13 ans plus tard. J’ai adhéré chez les Verts à 26 ans lorsque les Ecologistes portaient fortement la  réduction du temps de travail comme moyen de réduire le chômage. Arrivé à Nantes, j'ai poursuivi mon engagement politique, ce qui m'a amené à devenir élu municipal et communautaire en charge de la Commande Publique Durable et du Commerce Equitable, entre 2008 et 2014. L’enjeu de ma mandature a été de développer la politique d’achats durables de la Ville et de soutenir des dynamiques d’acteurs du territoire sur les questions de consommation responsable.  Après cette expérience, j'ai rejoint le réseau des Cigales. J'ai ainsi créé en 2015 la Cigales Numérique pour soutenir des projets économiques en lien avec le numérique et s'inscrivant dans le champ de l'économie sociale et solidaire.   Je soutiens la liste de Nantes Ensemble parce qu'elle prend à bras-le-corps les enjeux écologiques et a l'ambition d'apporter à l'échelle locale des réponses structurelles à l'urgence climatique pour que les Nantaises et les Nantais aient une ville agréable à vivre au quotidien pour se nourrir, se loger, se déplacer, y travailler.
57. Gwenaëlle Berillon

48 ans - Ouverture - Saint-Félix

Enseignante pédagogie Freinet - Enseignante d'Arts Plastiques en collège sur Nantes depuis 2002, je m'investis pour accompagner les élèves dans leurs engagements et relations à l'environnement et aux artistes nantais invités en résidence, que ce soit au collège Rosa Parks du Breil-Dervallières ou à Simone Veil, de St Joseph de Porterie. Parallèlement, je suis membre de l' ICEM44, mouvement pédagogique Freinet. Je milite depuis 12 ans pour l'ouverture d'une structure publique d'enseignement Freinet au secondaire sur Nantes, dans le prolongement de l'école Ange Guépin, à Malakoff. Je souhaite aider la ville à mettre plus de nature et de sens dans l'éducation des jeunes.
58. Jacques Lamy

66 ans - Ouverture - Nantes Nord

Ex responsable de communication - Né en Mayenne. Habitant de Nantes-Nord depuis 1977. Formation à l’université de Nantes, au CNAM et au Centre national de la fonction publique. Cadre territorial, désormais retraité, responsable de communication et du dialogue citoyen, chargé de cours en master professionnel. Militant associatif, enseignement du français aux migrant.e.s. En réduction de mon empreinte carbone : dispose de panneaux photovoltaïques, fait mon compost, répare, a réduit ma consommation de viande et circule à vélo en ville. Père et grand parent, engagé auprès des jeunes générations, il m’est indispensable d’agir pour atténuer et protéger des conséquences du réchauffement, de lutter contre la pollution, de faire barrage à la casse des services publics et l’augmentation des inégalités, à une marchandisation toujours forte des ressources et des relations humaines. Ecologiste, humaniste et anticapitaliste, je suis pour une gauche rassemblée et la liste de Julie Laernoes me paraît la seule aujourd’hui capable de conduire ce leadership.
59. Nathalie Retailleau

51 ans - Ouverture - Toutes-Aides

Assistante sociale - Arrivée il y a 30 ans à Nantes pour y suivre des études d’art, la ville ou plutôt les rencontres que j’y ai faites durant ces années ont produit des racines. Mes premiers engagements associatifs en milieu scolaire, puis l’accompagnement de familles en demande d’asile, m’ont amenée à une reprise d’études en travail social, secteur dans lequel j’exerce actuellement. Mon désir d'œuvrer en collectif s’est accru au travers d’autres expériences : participer à une AMAP et à l’entretien d’un jardin partagé, soutenir un projet scolaire différent, co-élaborer un projet d’habitat participatif mais également prendre position, dans la ville, pour la défense de projets expérimentaux à taille humaine ou contre certains autres démesurés. Résolument anti capitaliste, je suis convaincue que la mobilisation collective et l'éducation à faire en ce sens posera des jalons pour les générations à venir pour agir contre les formes de la domination. La question écologique, pour moi indissociable de celle du social, prend tout son sens à l’échelle du local. La dimension politique est l’affaire de chacun dans son quotidien. Je souhaite pour nous, habitants de Nantes qu’elle trouve à s’exprimer et à s’organiser d’avantage car les ressources et expérimentations diverses sont déjà là. Elles représentent ce sur quoi il faut s’appuyer pour construire la ville .
60. Marc Valette

68 ans - Ouverture - Hauts-Pavés

Militant territoire Zéro Chômeur Longue Durée -  Arrivé à nantes en 1990 pour mettre en oeuvre le Développement social urbain aux Dervallières, j’ai créé et animé ensuite le réseau national des professionnels de la politique de la Ville. Maintenant retraité, je reste engagé comme citoyen, avec des habitant.e.s des quartiers populaires, en particulier pour mettre en place à Nantes le projet « Nantes zéro chômeur de longue durée » . Nous ne réussirons notre projet qu’en y associant les habitant.e.s des quartiers, pour une écologie populaire qui améliore concrètement la vie quotidienne.
61. Véronique Gratas

46 ans - Ouverture - Doulon Bottière

Praticienne en médecine traditionnelle chinoise - « Ma santé, c’est celle de ma ville, Nantes Ensemble l’a compris et agit dans ce sens » J’ai travaillé dans plusieurs associations nantaises, des associations d’action culturelle investies dans la mise en valeur de l’histoire de la ville de Nantes et des ses patrimoines scientifiques et techniques. Le projet de Nantes Ensemble défend le développement d’un urbanisme raisonné et des économies collectives et durables, j’y retrouve des valeurs qui sont miennes. Au cours de mes études de médecine traditionnelle chinoise, j’ai réalisé l’intime relation entre sa santé et la santé de son environnement. L’art de cette médecine c’est aussi la prévention, une prévention qui s’entend en relation avec l’énergie vitale du cycle des saisons, des soins issus des ressources naturelles de la terre, une invitation à devenir observateur et acteur de sa santé au quotidien. Nantes Ensemble pourrait enfin conduire le débat de l’accès aux soins complémentaires à tous ses habitants et non pas aux plus aisés. La santé, à l’échelle d’un citoyen ou de celle de son quartier, ne peut pas avoir un prix discriminant.
62. Ugo Bessière

31 ans - Ouverture - Ile de Nantes

Chargé de mission en collectivité - Né aux pieds du massif du Vercors, j'ai découvert Nantes et ses fleuves il y a 6 ans et ne les ai plus quittés. Titulaire d'un master en sciences politiques, je suis également diplômé du CREPS des Pays de la Loire. Curieux, j'ai exploré différents univers : éducateur chargé de projets socio-sportifs auprès de jeunes exilé.e.s et de la protection de l'enfance, collaborateur d'élu.e.s dans les collectivités locales, et actuellement en formation de psycho-praticien relationnel. Engagé sur mon territoire, j'ai participé à l'organisation d'un mouvement de mobilisation et d'initiatives citoyennes contre le dérèglement climatique à Nantes.
J'ai rejoint Nantes Ensemble car j'ai confiance en ces personnes engagées et issues du terrain social pour donner un nouvel imaginaire à ma ville, moteur d'action, et réorienter concrètement les politiques publiques pour à la fois prendre soin du vivant et du vivre-ensemble.
63. Catherine Choquet

59 ans - EELV - Chantenay

Psychomotricienne auprès d’enfants handicapés je suis élue à la ville de Nantes depuis 2001. Dans mes mandats d’élue, j’ai mené de profonds changements dans le domaine du handicap récompensés par l’attribution du titre de première ville accessible de France 3 années de suite, ainsi qu’une 2ème place européenne. Dans le domaine de la santé, j’ai créé la thématique santé environnementale : charte de téléphonie mobile, mesures de qualité de l’air intérieur, suppression des biberons au bisphénol. Dans le domaine de la petite enfance, j’ai facilité le retour à l’emploi des femmes en priorisant l’accueil de leurs enfants. Dans la restauration scolaire, j’ai introduit les repas végétariens, augmenté la part du bio, lutté contre le gaspillage et démarré la sortie du plastique. Dans le quartier centre-ville, j’ai multiplié les appuis-vélos, fait naître un nouveau marché, accompagné les démarches citoyennes : végétalisation de rues, aménagements de places, animation Rue aux Enfants, création de jardins partagés, de composteurs, de fêtes de proximité. Je souhaite passer le relais à une nouvelle génération d’élu-e-s écologistes,  pour poursuivre la transition écologique et énergétique : changements des modes de déplacements, d’alimentation, de consommation
64. Loïc Rousselot

67 ans - Ouverture - Nantes Nord

Sociologue - Je suis militant d’associations culturelles et sociales depuis 4 décennies, sociologue retraité, ex-chargé d’étude et de formation en bureau d’étude privé. Je soutiens cette liste qui promeut une nouvelle organisation du travail, respectueuse des personnes et des ressources, ouverte à la participation des salarié.e.s, aux organisations coopératives et au numérique responsable, à l’image de l’économie sociale et solidaire ou de la responsabilité sociale des entreprises.
65. Margot Liaigre

28 ans - Ouverture - Centre Ville

Fleuriste - J’ai 28 ans et je suis Nantaise depuis toujours. Fleuriste dans la vie, c’est dans le domaine de entrepreneuriat que j’ai décidé de continuer à faire le métier qui me passionne en créant mon entreprise de prestations de service pour fleuristes. Mon engagement dans la campagne «  Nantes Ensemble » n’est pas dû au hasard, Julie et moi nous nous connaissons « en dehors », mon papa était un de ces proches amis et nos valeurs sont communes c’est donc pour cela que j’ai décidé de m’investir dans le projet de Julie. Mes engagements sont simples : m’investir, m’intéresser, soutenir à ma petite échelle. Je suis soucieuse de mes actes dans la vie comme dans mon travail, il est pour moi indispensable de voir naître des fermes florales urbaines sur Nantes. Les fleuristes engagés n’attendent que ça. C’est un réel projet qui me tient à cœur.
66. Pierre-Yves Le Brun

66 ans - EELV - Chantenay

Cadre d'agence maritime - Je m'engage sur la liste Nantes Ensemble car je veux participer au développement d'une écologie sociale s'adressant à toutes et à tous.
67. Mathilde Mahuet

Ouverture - Beaulieu

Secrétaire administrative - Après avoir travaillé dans le secteur privé, j’ai intégré la fonction publique en passant un concours de catégorie C,  j’ai passé des concours internes et je suis secrétaire administrative. Je travaille à la sous-direction de l’accès à la nationalité française depuis 32 ans. J’instruis les dossiers d’acquisition de la nationalité française par mariage, par ascendant et par fratrie et prend les décisions d’enregistrement ou de refus d’enregistrement. Je suis bénévole dans plusieurs associations culturelles et ancienne abonnée du FCN, que je suis toujours, comme le handball ou le basket ! Il faut arrêter l'attractivité et penser à la solidarité !

68. Jean-Paul Huard

68 ans - Ouverture - Tortière

Responsable d'associations - Entré en apprentissage paysan à 14 ans, je me suis construit dans l’engagement militant, la formation permanente et l’éducation populaire. Directeur de l’Acener ( association des comités d’entreprise) à Nantes puis du réseau national inter CE et du Forum-CE à Paris , j’ai co-initié Tissé Métisse à l’Acener puis les Ecossolies comme chargé de mission Ess à Nantes Métropole . Depuis 2014 Adjoint au maire de Nantes, élu sur Nantes sud, conseiller métropolitain, co-président du groupe des élus écologistes et citoyens j’ai initié le bureau des projets et me suis impliqué dans l’accueil des exilé.e.s au côté des collectifs et associations. L’articulation entre action politique et mobilisations citoyennes, associatives a été le fil rouge de mon action d’élu. Très engagé dans la campagne municipale je passe le relais et soutien la nouvelle équipe pour le rassemblement et l’écologie populaire.
69. Mado Hervy

68 ans - Ouverture - Wattignies

Syndicaliste militante Solidarité Palestine - Issue de St Nazaire, je viens d’un milieu marqué par le syndicalisme, l’histoire de la classe ouvrière et par l’action catholique. Enseignante en collège à Clisson puis à Nantes, j'ai été militante syndicale dans une fédération interprofessionnelle, veillant particulièrement à la défense des personnels non-enseignants. Je suis engagée de très longue date dans un chantier et une entreprise d’insertion par l’économique et dans une association de solidarité internationale qui milite pour faire obtenir ses droits au peuple palestinien. Passionnée de musique, théâtre, spectacle vivant, j'habite depuis dix ans dans un habitat participatif quartier Wattignies. Je souhaite lutter contre tout ce qui exclue les populations populaires et les plus précaires : contrôler le foncier, rendre l'habitat accessible, porter une attention aux enfants des quartiers défavorisés.